Biographie et démarche artistique

Biographie

Née en 1980 et photographe autodidacte depuis 2001, je suis également infographiste freelance.

Le 10 décembre 2016, le jury de la Société Nationale des Beaux-Arts (SNBA) m’a décerné la médaille d’argent en photographie lors de son prestigieux salon qui s’est déroulé dans les salles du Carrousel du Louvre à Paris du 8 au 11 décembre 2016. L’œuvre primée « Vous y verrez que du bleu » est composée de quatre clichés : Navette et Aération issues de la série « Morceaux choisis », Sch et Pump up the volume.

Démarche artistique

Une société nait, se construit, se développe puis mue et se mélange avec d’autres civilisations et devient autre chose : une nouvelle humanité.

Dans une société, un objet est créé pour une fonction spécifique, construit pour un usage particulier. Il est utilisé puis il est considéré comme obsolète et on l’abandonne, sans forcement le détruire. Il devient orphelin de sa propre raison d’être, on en oublie son rôle premier, le temps qui passe l’use, le malmène, le transforme. En effet, la notion même de temps, implicitement abstraite nous amène à cette réalité vulgarisée : « rien ne se perd, tout se transforme ».
Dans le néant qui est devenu le sien, au coeur de sa société matérielle, pas même conscient de sa propre existence, l’objectif de mon appareil transforme l’objet à son insu et lui redonne une nouvelle dimension existentielle, sortie de son atmosphère originelle. Dans un contexte complètement éloigné de sa raison d’être initiale, l’affranchissant de son histoire par une nouvelle interprétation.
En opposition à la notion d’anthropologie, concernant les sciences humaines, mon travail d’artiste créateur évolue dans la sphère de « l’entitologie ».

Mon oeil, point névralgique de ce processus de transformation symbolise, l’entre-deux, la mue de l’objet de sa réalité à une autre.

En contre point de la notion d’anthropologie (étude de l’homme et des groupes humains), ma démarche artistique tend à évoluer dans la sphère que l’on nommera « l’entitologie » : étude de l’objet et des groupes d’objets. Objet tu as été, matière tu es, entité autre tu deviendras, une fois mon oeil passé par là.

Au départ, ce n’était qu’une expérimentation qui est devenue avec le temps un style, mon style. Le format carré permet une autre approche de la photographie et du cadrage avec certaines contraintes qui donnent une force aux clichés et à ce qu’ils représentent.
Le format carré de manière générale, n’est à ce jour, absolument pas le format privilégié des photographes, n’en déplaise, intuitivement, c’est le mien, celui que j’explore sans limite.